safe_image

Dans France Antilles a propos du conseil municipal du 28 dec 2012 ou Jocelyn Sapotille, conseiller de l'opposition était présent mais il n'y avait pas le quorum: « C'est un cri, un appel au maire » « Il n'y a pas de relâchement, ni de manque de responsabilité. Nous sommes présents avec la volonté de travailler, mais dorénavant, il ne faudrait pas convoquer le conseil municipal comme il vient de le... faire. Puisque les choses ont changé, il faut qu'il prenne conscience qu'il doit se mettre au travail. Il a convoqué le conseil municipal, sans remise de dossiers. Si le quorum avait été atteint, seuls les points concernant la prise en charge des frais de séjour des élèves de l'École de musique, ainsi que le déplacement des athlètes du Stade Lamentinois auraient été votés. Tous les autres auraient été rejetés, faute de document. C'est un cri, un appel lancé au maire pour lui dire d'envoyer les dossiers aux élus, afin que nous soyons en mesure de travailler, lors du prochain conseil municipal. Il faut qu'il arrête son mode de fonctionnement et comprenne que le conseil municipal n'est plus une chambre d'enregistrement comme avant. Il doit se mettre au travail pour préparer les dossiers avec le personnel communal afin de nous les transmettre pour que nous puissions les voter en personnes averties. C'est pour le bien de la population et la bonne marche de la commune que nous lui lançons cet appel. Quand il préparera mieux ses conseils municipaux, ceux-ci se dérouleront sans problème. »