Pli-w chiré, pli chyen chiré-w

France-Antilles Guadeloupe 02.01.2013

Le conseil d'Etat a rejeté la requête présentée par la commune de Lamentin, demandant l'annulation de la décision du tribunal administratif de Basse-Terre, de suspendre l'exécution de la délibération du conseil municipal du 20 décembre 2011, accordant la protection juridique au maire et à son premier adjoint. En premier ressort, c'est Reinette Juliard, qui avait demandé au tribunal administratif de suspendre cette délibération. Le conseil d'État, qualifiant de sommaire le pourvoi introduit par la commune, ne l'a donc pas admis. Ainsi, comme le soutenait la commune, pour tenter de les protéger, son maire, José Toribio, et son premier adjoint, Marc Tafna, risquent de supporter de façon définitive, des frais de justice importants. Comme quoi, pli-w chiré pli chyen chiré-w. Alors qu'il est dans la tourmente au sein de son conseil municipal, José Toribio n'a même pas eu cette petite consolation du système judiciaire. Il pourra tout de même se consoler avec la soirée des sportifs du Crosgua, organisée dans sa commune, terre de champions.