image Monsieur le président, 

Vous nous proposez de voter la réhabilitation de l’existant de Ravine-Chaude. A savoir les deux piscines, les plages des piscines, une billetterie et des vestiaires. C’est le minimum, mais il vaut mieux ça que rien, à condition que la suite soit cohérente.

Vous présentez votre projet en 3 tranches et vous nous demandez de nous prononcer sur une tranche sans que nous ayons les éléments chiffrés en main sur les 2 autres.

Ma question:

Ce marché est il un marché à tranches conditionnelles?

J'espère que oui car il a été présenté comme tel dans votre rapport, alors que dans l'annonce n° 12-215520 et le rectificatif n°12-236505 du Bulletin Officiel des Annonces des Marches Publics il n'est présenté que les lots 3 à 11.

Je ne vois pas les autres tranches qui seraient les tranches conditionnelles.

Je constate que:

Nous ignorons les coûts mais aussi la conception du projet sur les 2 tranches à venir. Cela me pose un problème de conscience sérieux mais aussi de légalité dans la forme. 

Vous attribuez des lots pour un montant 1,6 M€ et le reste est rendu infructueux, nous ne savons ni quand, ni avec quel budget ce reste sera accordé. 

D´ailleurs vous n’avez rien prévu au budget de 2013 pour Ravine-Chaude, donc vous comptez sur les restes à réaliser pour financer ce marché. Cependant, nous ne connaissons pas encore ces restes à réaliser, puisque nous n’avons pas voté notre compte administratif.

Vous connaissez la sensibilité majeure de Ravine-Chaude pour Lamentin et la Guadeloupe entière. Je ne voudrai pas que vous joueriez sur cette sensibilité du dossier pour nous pousser à prendre  des engagements dans le flou et dans la précipitation parce que vous avez un calendrier électoral.

Il faut que Ravine-Chaude se fasse et nous avons perdu du temps dans l’élaboration de ce dossier qui n’est définitivement toujours pas ficelé puisque nous ignorons le contenu des autres tranches.

Le flou que vous nous proposez pour l'attribution de ce marché nous pourrions le regretter. Ce conseil municipal a déjà dans le passé pris ses aises et ses libertés dans la passation de marché public. Personne n’ignore ici le marché des lampadaires passé dans le flou et qui a terminé devant le SRPJ.

Monsieur le président autant que je soutiens la réalisation des 2 piscines, des plages s’y affairant, des guichets et des vestiaires, autant je vous demande plus de lisibilité sur ce marché qui n’est pas totalement accordé, sur les 2 autres tranches à venir afin de me prononcer définitivement.

Même si la confiance n’existe plus, je ne vous fais pas de procès d’intention, j’espère que vous ne prendrai pas le risque de répéter ce qui s’est réalisé dans le dossier des lampadaires, mais dans le doute, on s’abstient.

Le financement n’est pas bouclé, les 2 autres phases ne sont pas présentées, les autres lots on ne sait ni quand, ni avec quel moyen ils seront financés. 

Non disons oui pour les travaux de Ravine Chaude mais nous nous abstiendrons sur cette procédure de marché qui est incomplète ou trompeuse.